Poêles écologiques sans revêtement

Il y a 2 petites années, j'avais besoin de nouvelles poêles à frire. Le test des meilleures poêles disponibles de la FRC tombait pile-poêle, et je me suis procuré les 2-3 meilleures du test, dont une en céramique. Moins de deux ans plus tard, je déchante : le revêtement est abîmé malgré une utilisation sans ustensils en métal ou abrasifs, et l'anti-adhérence laisse grandement à désirer. Deux ans de vie pour des poêles, cela me paraît dérisoire par rapport aux casseroles qui me suivent de déménagement en déménagement.

Poêle en fer
Ma poêle à frire en fer

Je me promets que les prochaines dureront plusieurs générations. Croix de bois, croix de fer... ah ? Mais tiens, n'existe-il pas des poêles en fer justement dont la longévité concurrence celle des casseroles en inox ?

L'achat d'une poêle écologique sans revêtement

Je découvre sur internet le monde merveilleux des poêles sans revêtement qui sont garanties 25 ans voire à vie... Le site Consommer durable nous apprend qu'une poêle simple en fer est plus écologique (lors de sa fabrication, mais également en raison de sa longue durée de vie) qu'une poêle en téflon.

Il ne me reste que l'embarras du choix :

  • en fer ou en fonte ?
  • de marque (le français de Buyer par ex.) ou total inconnu ?

Après avoir relevé les différences entre le fer et la fonte pour les poêles, je me décide pour une poêle à frire en fer (léger, chauffe rapidement, 30EUR) et une sauteuse en fonte (lourde, et nécessite 3-4 minutes de pré-chauffage, 120EUR). Je jette mon dévolu sur Scandi-vie.com, qui affiche un logo Avis vérifiés me donnant confiance. Après quelques mails échangés afin d'obtenir quelques informations complémentaires sur le poids des poêles notamment, mais également dans le but de tester leur service clientèle, je passe commande. Je reçois le paquet quelques jours plus tard, et je pleure... le manche de la poêle en fer est aussi long que mon bras (pas très pratique pour ranger) et la poêle en fonte de près de 3 kg (à vide !) arracherait quelques larmes même à M. Univers.

Poêle en fonte
Ma poêle en fonte

Il paraît que les mariages de raison durent aussi longtemps voire plus que les mariages d'amour : je me fais donc une raison et apprends à apprivoiser ces poêles nouvelles.

Le culottage et la cuisson

Si les poêles antiadhésives ont connu un tel succès auprès des ménages, cela aurait dû me mettre la puce à l'oreille pour ce qui est des propriétés adhésives des poêles sans revêtement, non ?! Ma naïveté me surprend moi-même et je repleure un bon coup quand je constate que les aliments cuits dans la poêle en fer accrochent terriblement, malgré le premier culottage que j'ai réalisé doctement. Le culottage est une technique (impliquant du gras) pour rendre les poêles sans revêtement aussi antiadhésives que les autres. Tous les connaisseurs le clament : plus une poêle en fonte ou en fer est utilisée, et plus elle deviendra antiadhésive grâce au culottage "naturel". Par naturel, je traduis : avec un entretien manuel vigilant.

Les poêles sans revêtement sont antiadhésives à température moyenne sans culottage. J'ai pu le tester avec des oeufs au plat ou des crêpes qui se détachent sans problème même avec peu de matière grasse.

L'entretien et la rouille

La poêle sans revêtement rouille si elle n'est pas séchée avec un torchon rapidement après le lavage. J'ai suivi la méthode pour nettoyer une poêle en fonte rouillée pour réparer cette bévue.

Maintenant, après chaque utilisation, je lave immédiatement, je sèche immédiatement et je graisse avec un pinceau et de l'huile avant de la ranger en mettant dessus une feuille de papier sulfurisé (pour empiler les poêles). Pas très pratique au premier abord, mais c'est un coup à prendre.

Donc, j'en viens à mes conseils pour ces poêles sans revêtement :

  1. Jamais une poêle sécher toute seule, tu laisseras
  2. Si tu veux te faire des biscottos à la Schwarzie, une poêle en fonte tu achèteras
  3. A feu moyen seulement, tu cuisineras
  4. Un bol d'huile avec un pinceau à disposition permanente, tu prépareras

Les avantages

Bon, c'est sûr, au prix où je les ai payées, je vais les utiliser toute ma vie ces poêles sans revêtement.

C'est aussi agréable de pouvoir utiliser des ustensils qui peuvent rayer car elles ne craignent rien (à part la rouille). De plus la poêle en fonte garde longtemps la chaleur, ce qui permet d'avoir des aliments qui restent chaud toute la durée du repas.

Et surtout, je vais pouvoir refiler une poêle bien culottée à chacune de mes futures belles-filles dans 20 ans, et m'en racheter d'autres qui demandent moins de boulot, hé hé hé.

Autres liens sur le sujet

Choisir un vélo d’occasion pour enfant

Avec les frimas qui se dissipent enfin pour laisser la place aux beaux jours, nous nous lançons dans une activité que nous pouvons faire en famille : la balade en vélo.

Quelques enfants à vélo
Cadet21 et ses copines à vélo

En croisant par hasard un ami21 portant un vélo destiné à son petit de 4 ans, je m'étonnais de la taille de l'engin choisi. C'est après coup que je me suis rendue compte qu'il n'était pas simple de savoir quel vélo acheter si on ne passait pas par un spécialiste.

Comment choisir la bonne taille de vélo ?

Heureusement pour nous, Internet pallie nos innombrables lacunes, et certains sites sont plein de bons conseils. Je trouve ceux de comprendrechoisir.com assez pertinents, particulièrement en ce qui concerne la taille du vélo.

Ce qui a bien marché pour nos enfants :

  1. la draisienne 12'' dès 2 ans
  2. un petit vélo 12'' avec pédales et torpédo mais sans les petites roues dès 3-4 ans
  3. un vélo 16'' sans vitesse mais avec freins à main dès 4-5 ans
  4. un vélo 20'' avec vitesses et freins à mains dès 5-6 ans

Les points importants :

  • Il semble judicieux de passer d'une draisienne à un vélo à pédales ayant exactement la même taille : cela permet au petit de se tenir debout en étant à l'aise à l'arrêt et de n'avoir à se concentrer que sur l'apprentissage du pédalage ;
  • Pour les enfants qui ont acquis le sens de l'équilibre avec la draisienne, il est préférable de laisser tomber l'étape "petites roues" et de passer directement à un vélo à pédales à 2 roues : l'apprentissage est l'affaire de quelques heures (et quelques frayeurs aussi : j'avoue le plus gros accident que j'ai eu ces 10 dernières années a été lors d'une leçon de vélo avec Cadet21) ;
  • Un bon casque à vélo s'impose à tout âge (et particulièrement au mien - je me suis vraiment fait mal lors de cet accident de vélo avec Cadet21, le pire, c'est que j'étais à pied...) ;
  • Le système torpédo permet de freiner en pédalant en arrière : très efficace rapidement, on craint moins les descentes avec notre petit bolide en herbe (par contre, cela ne nous évite pas de nous égosiller "PEDALE EN ARRIÈRE, EN ARRIÈÈÈÈÈRRRE !!!) ;
  • Vers 5 ans, les mains du petit cycliste commencent à être assez grandes et fortes pour que le freinage avec les mains donne un résultat ;

Acheter un vélo d'occasion

Il n'est pas rare de faire une bonne affaire sur les vélos d'enfants en occasion car ils grandissent si vite que les vélos sont généralement peu usés (sauf s'ils ont servis pour une fratrie nombreuse).

Il y a beaucoup de pistes pour trouver un vélo d'occasion :

Avant de passer à l'acte d'achat, il est prudent de faire quelques vérifications rapides. Si vous êtes comme moi une totale nulle en vélo, les deux critères de base me semblent un strict minimum : est-ce que le vélo roule bien quand on appuie sur les pédales et est-ce que ça freine bien quand on presse les freins ?

Pour les plus consciencieux, vous pouvez passer en revue la check-list de Pro Vélo.

Zéro déchet

Au détour d'un small-talk lors d'un souper, une amie m'a parlé d'une nana américaine qui a réussi à atteindre le zéro déchet pour sa famille (2 parents et 2 enfants). Quoi ?!? Moi qui étais déjà très satisfaite qu'on ne fasse "qu'un" sac de 35 litres par semaine pour notre ménage à 4 alors qu'on vit et travaille à la maison, ma fierté en a pris un sale coup. Et je me suis bien sûr dit que cette nana devait bouffer ses emballages, je ne voyais pas comment c'était possible autrement.

Pour enfoncer le clou, j'entends encore mon amie s'émerveiller "et en plus, elle est jolie, et sa maison est vraiment belle...". Verte de jalousie, et par un pur hasard, j'empoigne son livre Zéro déchet qui se pavane dans les nouveautés de la bibliothèque municipale de Morges, et je lis avec avidité ses bons conseils.

Ne rien jeter

Mon pain rassis et mes sacs plastiques
Mon pain rassis qui sèche et mes sacs plastiques sous un mot doux de Monsieur21

Perso, j'ai une tendance à ne rien jeter, en particulier les petits sacs plastiques car ils peuvent toujours être utiles à quelque chose. Certaines collectionnent les chaussures, ou les sacs à mains ou les petits amis. Moi, c'est les sacs plastiques soi-disant mono-usage.

Je gardais d'ailleurs un sac de 110 litres rempli de ces petites choses dans ma chambre quand j'étais célibataire. Quand nous avons emmenagé ensemble, Monsieur21 m'a défiée par un "c'est ton sac de 110l ou c'est moi, tu dois choisir !" ; j'ai pleuré à chaudes larmes lorsque le camion-poubelle est venu l'emporter (le sac de 110l donc).

En attendant de fonder l'Association des Amoureux de Sacs plastiques Anonymes, je me fais soigner par Monsieur21 qui me pose de petits mots ici et là sur mes (rares) monticules de sacs plastiques.

Je garde aussi tous les restes de pains. Quand nos Gamins21 et les canards du coin crient stop au supplice du gavage de pain rassis ou de pain perdu, je mixe ces bouts bien fin pour en faire de la panure maison (que je commence à accumuler en quantité : j'en donne donc volontiers à ceux que cela intéresse).

Zéro déchet : comment ?

Bon, la règle de base pour le zéro déchet, c'est bien sûr 1. d'avoir déjà tous les conteneurs réutilisables et lavables et 2. de trouver les fournisseurs des produits en vrac. [EDIT 2015 : erratum et mea culpa, les régles de base sont les fameux RRR. Refuser/réduire, réutiliser, recycler, et j'ajouterais réparer (dans les Repair Cafés FRC par ex.). Mais comme j'appliquais déjà ces principes au quotidien (par ex. pour les sacs plastiques), la lecture de Zéro déchet m'a poussé à l'action pour les conteneurs.]

Si 1. est assez aisé à se procurer (bocaux, tupperwares, sacs ou bouteilles en plastique réutilisables) ou se fabriquer (sacs à pain faits maison), 2. est une vraie gageure !

Sacs à pain en tissu
1 sac à miche et 1 sac à petite boulangerie

Sacs à pain

Concrètement, en regard du peu de temps et de matériel que je pensais consacrer aux conteneurs, grâce à une machine à coudre offerte par des Amis21, je me suis fait 2 sacs à pain à partir de chutes de tissu de taies d'oreiller des enfants. Ca prend vraiment que quelques minutes à fabriquer, et JE suis très contente du résultat. Le reste de la Famille21 l'est peut-être un peu moins :

  • Regard incrédule de Monsieur21 : tu vas vraiment aller à la boulangerie avec "ça" ?
  • Question innocente de Gamin21 : eh maman, le pain, il a la même taie d'oreiller que moi ! il est en train de faire dodo dedans ?!

Poudre à lave-vaisselle

Découvert dans le livre Zéro Déchet, j'aime beaucoup la poudre à lave-vaisselle maison qui remplace bien les pastilles achetées dans le commerce et qui sont généralement emballées dans un petit plastique.

Ingrédients (les 2 premiers sont trouvables en pharmacie) :

  • 800g de cristaux de soude : 4 CHF pour "1kg" ==> il s'avère en réalité qu'il n'y a que 500g dans la boîte par évaporation durant le stockage
  • 200g d'acide citrique : 1.65 (chez SunStore) à 2.50 CHF (chez Galenica) les 40g
  • 300g de sel fin de cuisine : 1 CHF le kg
J'ai collé une étiquette avec la recette de base sur la boîte
J'ai collé une étiquette avec la recette de base sur la boîte

Ma recette : 160g de cristaux de soude "séché", 80g d'acide citrique et 120g de sel. Tout mettre dans un récipient hermétique avec un clapet et bien secouer.

Coût : 1.28 CHF + 3.3 CHF + 0.12 CHF = 4.70 CHF pour 360g (15g par vaisselle)

Les avantages : un chouillat plus économique (par ex. pastilles vaisselle eocoplan  à 6 CHF pour 30 pastilles = 0.20 CHF par lavage), moins de déchets, pas de composants cachés

Les inconvénients : un fin film blanc parfois sur les gobelets en plastique, et le scepticisme de Monsieur21 qui ne l'utilise pas par peur d'empoisonnement

Détergent pour laver la vaisselle

J'ai retrouvé la recette de cette poudre à vaisselle sur un blog qui me fait découvrir une recette de liquide vaisselle pour laquelle j'avais tous les ingrédients sous la main.

Chic, je me lance donc dans sa fabrication avec un savon de marseille au parfum de Fleurs des îles, certifié 100% naturel acheté au marché.

Cette fois-ci, je suis la recette presque à la lettre, sauf pour les éléments facultatifs, et le savon de marseille qui n'est pas exempt de parfum.

  • 50 g de savon de Marseille râpé avec la râpe à rösti, c'est vraiment très facile à faire !
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude,
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc,
  • 1 cuillère à soupe de cristaux de soude,
  • 1 litre d'eau chaude

Je suis également très satisfaite du résultat et de l'efficacité même si le savon ne mousse pas. J'ai quand même rajouté un peu d'eau lorsque j'ai mixé le tout pour le rendre un peu plus liquide.

Les avantages : pour env. 2-3CHF de matière première, j'obtiens env. 1500 ml de produit fini, et les ingrédients sont moins lourd à transporter lors des courses

Les inconvénients : Monsieur21 déteste le parfum des Fleurs des îles et pince son nez à chaque fois que je fais la vaisselle. Je cherche donc des intéressés à 800ml (voire plus) de détergent liquide maison,  à offrir contre bons soins (faites-moi un mail à madame21@famille21.ch). Ca m'apprendra, la prochaine fois, je prendrai un savon sans parfum.

Moins de déchets et de gaspillage ... en film ou en musique.

D'autres initiatives dans le même sens ont abouti sur un film et un blog aussi, comme le Clean Bin Project,  dans lequel on aperçoit des tableaux artistiques représentant les quantités de gobelets, de cure-dents et autres jetables consommés en quelques heures aux USA. Impressionnant ! J'ai découvert ce film lors du Festival du Film Vert 2013 ; l'édition 2014 de ce festival se terminant ce week-end-ci, je vous invite à en profiter avant qu'il ne soit trop tard.

Un autre film que je vous recommande est Taste the Waste (que j'ai en DVD et que je prête volontiers) ; cela me donne une folle envie de faire du Dumpster diving (déchétarisme en bon français). En attendant que Monsieur21 se fasse à l'idée de cette activité insolite, je vous invite à danser, éplucher ou manger gratuitement à la Disco-soupe de Lausanne, à la place de l'Europe, le 10 avril prochain de 15h à 19h.

Sapin écologique

Sapin en pot de la Feuille Verte
Sapin en pot de la Feuille Verte

Gamin21 m'a demandé un sapin de Noël.

Pendant des années, une plante verte du salon plus ou moins consentante faisait l'affaire : on l'agrémentait de quelques boules argentées (toujours les mêmes depuis plus d'une décennie) et de quelques guirlandes de récupération.

Las. Décembre déjà bien entamé, il a fallu que cette demande innocente tombe du ciel pour que j'amorce mon habituel processus d'achat écolo-localo-bio.

Une publicité dans notre boîte aux lettres (quoi !? savent pas lire l'auto-collant Pas de pub ?!?) pour un éco-sapin (eeeh, tiens tiens, ça tombe à pic, ça m'intéresse...) m'indique qu'il y a peut-être des voies possibles pour un achat responsable. La pub parle d'un sapin vivant en pot qui est récupéré après les fêtes, une espèce de location de sapin pendant quelques semaines.

La location d'un vrai sapin me séduit beaucoup par son aspect pratique:

  1. le sapin est livré, puis remporté depuis chez soi sans qu'on ait à bouger plus que les 10 doigts pour passer commande sur internet ;
  2. il n'y a pas besoin de le stocker pendant 11 mois pour ne l'utiliser que 1 mois voire moins, à l'instar d'un sapin artificiel.

D'un point de vue écolo, il n'y a pas de déchet, et aucun arbre n'est abattu. Pas mal. D'un point de vue prix (autour de 100.-), ça me paraît raisonnable vu la livraison et récupération à domicile par deux charmants paysagistes bien musclés.

Sapin en pot décoré par Gamin21 et son petit frère
Sapin en pot décoré par Gamin21 et son petit frère

Quelques adresses

Les prix des sapins en pot sont assez similaires (compter un peu plus de 100.- pour un 150-200 cm).

  • La Feuille Verte : notre choix, rapide (commande passée mercredi 5, sapin en pot livré le vendredi 7), et tout près de chez nous (livraison sur la Côte vaudoise uniquement en 2012), mais pas de choix sur la taille généreuse (150-200cm).
  • L'ecosapin : après avoir constaté qu'ils ne livraient qu'une semaine après la date de commande, j'ai laissé tomber. Par contre, leur FAQ m'a permis de savoir comment entretenir mon sapin en pot, et ils livrent partout en Suisse des sapins de tailles diverses.
  • Sapins genevois : super local, bio, tailles très diverses, prix abordables et tournées de livraisons... le rêve si on est genevois ! Et le côté associatif de l'affaire est intéressant (mais leur site web est... comment dire... améliorable).

Je mentionne encore CHapin,  sapin coupé suisse livré à domicile. Je note l'adresse par pur altruisme pour mes lecteurs, car je n'aime pas trop l'idée de couper un arbre juste pour le plaisir de la déco et des yeux.

Epilogue

Après avoir prévenu Gamin21 que notre sapin pourrait être assez petit (cela aurait coûté moins cher et il aurait facilement décoré un ecosapin de 1m), après avoir contenu son impatience pendant 2 jours interminables (il est déjà arrivé le sapin ? il arrivera demain ? après une fois ou deux fois dodo ?), après l'avoir averti que non, on ne pourra pas avoir toutes les couleurs de boules que notre commune a mises sur ses sapins publics, il n'est rien de plus magique que d'avoir vu ses yeux briller de plaisir à la découverte d'un sapin tout frais, plus grand que Monsieur21 et qui sent bon les fêtes.

[Edit 30.12.2012 : Quelques jours après la publication de mon article, Monsieur21 me pointe sur l'article de la FRC pour choisir un sapin "vert"]

[Edit 10.12.2014

Epilogue bis : petit échange avec le directeur d'ecosapin

Envoyé: Mardi 7 Janvier 2014

Objet: statistiques

Bonjour l'équipe Ecosapin,

J'ai commandé un ecosapin cette année et j'en ai été très contente. Toutefois, je me pose des questions sur la vie des ecosapins.

Nous l'avons sorti sur le balcon dès le 31 décembre afin qu'il n'ait pas trop chaud trop longtemps, mais même posé sur une estrade, il semble avoir eu chaud. Le pot dans lequel est planté l'ecosapin me semble petit pour contenir l'humidité nécessaire à l'arbre.

J'ai eu une discussion avec un ami paysagiste, et il me dit les choses suivantes :

- avec le choc thermique (2-3 semaines) entre les 0-10 degrés de l'extérieur et les 20+ degrés des appartements, il y a peu de chance que l'ecosapin puisse survivre

- il avait commandé des ecosapins pour la commune où il travaille et vous n'êtes jamais revenu les chercher malgré plusieurs prises de contact

Vous indiquez sur votre site que 80% des ecosapins reprennent leur cycle de vie :

Les ecosapins commençant à vous revenir depuis cette semaine, quand pourrez-vous avoir un bilan ? Ou pourriez-vous me donner les pourcentages des retours 2012 transformés en locations 2013 ?

Ma motivation première pour un ecosapin étant qu'il puisse continuer à vivre et être loué les années suivantes, je me pose la question du pourcentage réel d'ecosapins loués qui reviennent chez vous et qui

peuvent être reloués l'année d'après.

Je vous remercie pour vos informations et vous souhaite déjà beaucoup de succès pour 2014.

 

Envoyé: Mercredi 8 janvier 2014

Bonjour Madame21,

En effet nous replantons environ 80% des sapins. les 20% restant sont valorisé en biogaz.

Sur les 80% replanter tous ne sont pas réutilisé l'année suivante, nous en laissons une partie 2 ans en terre afin qu'ils aient le temps de se remettre et qu'ils soit vraiment beau.

Nous travaillons beaucoup avec un grand "éleveur de sapin" à Fribourg et nous avons des sapins en commun, certain sont vendu après plusieurs années en coupé ou si ils ont un peu souffert du chaud en coupé 2ième choix sous une autre marque que Ecosapin.

C'est pourquoi il nous est difficile de présenter un chiffre exacte au vue des centaines de sapins replanté puis revendu.

[...]

J’espère avoir répondu à vos questions et vous souhaite une excellente année 2014.

Meilleures salutations.

Julien Bugnon

Directeur

Voilà une réponse arrivée rapidement qui a le mérite d'être claire !

]

Joyeux Noël 2012 !

Acheter une voiture au gaz naturel

Dans notre boboïtude aigüe de la famille modèle à 2 enfants, nous avons voulu acheter une voiture dite "écologique", car quitte à polluer, nous voulions polluer avec bonne conscience.

Choisir une voiture écologique grâce à un comparatif

Opel Combo Tour CNG
Opel Combo Tour CNG

Pour ce faire, il existe un comparatif suisse des voitures se basant sur plusieurs critères d'évaluation : l'ecomobiliste de l'association transports et environnement (ATE). Plus qu'un tableau, l'ATE nous présente même une application interactive en ligne ou à télécharger sur son ordinateur permettant de préciser les critères qui nous intéressent. Dans le cas de la Famille21, je voulais une 5 portes, avec comme carburant le gaz, avec la meilleure note possible (5 étoiles, qui ne correspond pas forcément à l'étiquette énergie) et surtout PAS CHÈRE ; quant à Monsieur21, il m'a dit "gmmbllrllrr" que j'ai traduit comme "ce que tu veux, pourvu qu'elle ne soit pas grise".

Voiture au gaz naturel : quelques faits

Alors pour que cela soit clair : le gaz naturel n'a rien de plus "naturel" que l'essence. Même si l'industrie gazière s'engage à injecter du biogaz (produit par la fermentation du compost par ex.) dans son système, il ne s'agit que d'une part mineure (10% seulement en 2003, et 19% en 2009). Un dièse (un anti-bémol ?) toutefois : les 3/4 du gaz naturel utilisés en Suisse proviennent d'Europe.

Gaznat, en collaboration avec les communes, accorde entre 500 et 1000 CHF de subvention sous forme de carburant ou cash à l'achat d'une voiture à gaz neuve ou de démonstration (= jusqu'à 4000 km chez un concessionnaire). Vous devez en contre-partie arborer un auto-collant promotionnel pour le gaz naturel sur votre carrosserie rutilante. De plus, dans le Canton de Vaud, les voitures qui émettent moins de 120 grammes de CO2 par km ont une réduction de 50% de la taxe automobile. Et last but not least, les voitures à gaz coûtent environ 30% de moins en carburant que celles à essence pour une même utilisation.

Une voiture d'occasion

Comparis offre un outil d'estimation de la valeur d'une voiture (qu'ils appellent "cote de véhicule") qui m'a permis de savoir si une annonce était une bonne occasion ou une arnaque. Cet outil m'a également aidée à déterminer la valeur de notre vieille 3 portes qui roule encore à merveille mais qui n'est pas adaptée aux parents trentenaires ayant déjà la courbure dorsale de petits vieux huitantenaires. Il existe d'autres outils peut-être plus précis (Comparis ne traite pas les voitures plus anciennes que 2000) comme celui mentionné par le TCS ou l'Argusauto mais ceux-ci sont payants.

Après une recherche sur AutoScout24 et Ecocar4you, il s'avère que les seuls modèles qui satisfont à nos besoins peuvent avoir des prix très variables selon le kilométrage et l'année d'immatriculation. En réduisant la liste aux occasions les moins chères, je constate avec détresse que

  1. la plupart des bonnes occases sont vendues à l'autre bout de la Suisse (sans rire, vers Wil ou St-Gall) et
  2. qu'il ne ressort que des voitures grises claires, grises foncées ou grises métalisées.

Autonomie et réseau de stations CNG

Nous avons concentré nos recherches sur deux modèles : la Fiat Qubo et l'Opel Combo Tour, toutes deux des monospaces 5 places avec comme différences que la Qubo a une autonomie de 300 + 690 km (gaz+essence) tandis que la Combo Tour 350+170 km et qu'elles consomment respectivement 4.2 kg et 4.9 kg par 100 km.

J'ai finalement trouvé une Opel Combo Tour d'occasion sur anibis chez un particulier tip-top suisse qui nous a fait le service anti-pollution, le service climatisation, l'expertise et l'extension de garantie pour 1 an. Pour renchérir sur sa suissitude, je me suis inspirée d'un exemple de contrat de vente/achat de voiture d'occasion du TCS afin de réglementer l'achat en bonne et due forme.

En supposant que nous roulions 20'000 km par année, cela ne fait qu'environ 200 CHF de différence par an (1 kg de gaz coûte ~1.60 CHF) par rapport à la Fiat Qubo, mais nous obligera à nous arrêter souvent pour faire le plein si on part à l'étranger.

Alors qu'en Suisse, le réseau de stations CNG (gaz naturel) est assez dense, sans mentionner le fait que la Suisse est petite, c'est une autre paire de manches en France où j'aurais presque assez de doigts pour les compter sur la carte. Tels les caravanes dans le désert, nous organiserons ma foi nos voyages stratégiquement selon nos oasis de stations CNG. Et visiblement, nous devrions plutôt nous dorer la pilule en mangeant des spaghettis à la bolognese (Italie : plus de 1000 stations) que du baguette-choucroute (France : moins de 50 stations) selon le recensement de Metanoauto qui publie des cartes très pratiques des stations dans toute l'Europe.

Assurance automobile RC et Casco

Pour obtenir mes plaques d'immatriculation, il me faut contracter une assurance RC (responsabilité civile) avant de débarquer au Service des automobiles et de la navigation (SAN), car une attestation communiquée par téléphone ou par voie électronique de l'assureur au SAN est nécessaire.

Quel bonheur de constater qu'A Bon Entendeur s'est penché sur la problématique des assurances RC et Casco. J'obéis religieusement leurs conseils et envoie un formulaire à 4 assureurs proposant des rabais pour voitures écolos. Je reçois des offres le jour même ou le suivant (je suis toute admirative de la diligence des agents d'assurance en phase d'offre) et je me plonge dans leurs CGA et leur offre détaillée pour en extraire un comparatif respectable. Cette tâche m'a pris exactement 2 heures, 24 minutes et 32 secondes. Car à la 33e seconde, Monsieur21 me hèle avec un "t'as pensé à utiliser Comparis pour trouver l'assurance auto la moins chère ?". Et voilà qu'en moins de 5 minutes et 43 secondes, j'obtiens l'offre automatique d'une compagnie d'assurance, moins chère que toutes celles que j'ai reçues...

Finalement, j'ai opté pour l'assurance de l'ATE. Non seulement car il s'agit d'une des plus avantageuses et flexibles (on peut mettre l'option qu'on souhaite pour la Casco partielle, en plus des 3 risques de base que sont l'incendie, forces de la nature et bris de glace si je me rappelle bien), mais aussi car un Ami21 m'a parrainée pour devenir gratuitement membre de cette association. Cerise sur le gâteau, leur service clientèle par mail ou téléphone est aimable, super efficace et rapide. Le seul hic est qu'il faut être membre de l'ATE pour en bénéficier.

Immatriculation

Pour rouler avec notre nouvelle voiture, j'ai encore besoin de la faire immatriculer à mon nom. Monsieur21 s'est exclamé : ouhlala ouhlala, tu vas avoir un chiffre énorme, c'est pas bon ça, il vaut mieux garder mes plaques. Il aurait été plus simple de laisser les plaques de Monsieur21 sous son nom, mais souscrire une assurance automobile pour une femme se révèle des fois un chouillat plus avantageux alors j'ai décidé de tout faire sous mon nom. Impulsivement, j'ai demandé au SAN ce dont j'avais besoin pour une cession de plaques :

  1. le permis de circulation de l'ancienne voiture (de Monsieur21) ;
  2. le permis de circulation de la nouvelle voiture ;
  3. une attestation d'assurance RC ;
  4. une pièce d'identité ;
  5. la Demande d'immatriculation - cession de plaques VD du jour (de 2011 donc) ;
  6. et certainement quelques dizaines de francs car rien n'est gratuit en Suisse.

J'aurais également pu acheter une plaque avec un petit chiffre ou avec une combinaison particulière (style VD 007, ça en jette paraît-il). Mais le prix minimal de 300 CHF (2000 CHF pour les tout petits chiffres) pour ce caprice minéralogique, et le système d'enchères m'ont semblé rédhibitoires.

Pour en savoir plus

  • Renseignement à Morges pour une nouvelle voiture à gaz subventionnée : 021 823 03 43
  • Numéro d'appel GazNat pour obtenir le formulaire de subvention : 0800 462 462