Du Montessori à la maison

Boîtes à sons montessoriennes faites maison
Boîtes à sons montessoriennes faites maison avec des boîtes à pellicule de photo

Suite à la discussion initiée sur le billet précédent traitant de l'école, je vous livre mes impressions sur la pédagogie Montessori et les différentes approches que nous avons faites. Comme tout bobo-bio qui se respecte, j'ai forcément entendu parler du Dr. Maria Montessori qui n'a rien à voir avec M. Rudolf Steiner et les écoles à son nom sauf que Monsieur21 les confond toujours (mais pour sa défense, il affirme qu'ils se ressemblent beaucoup sur leurs photos respectives en noir et blanc).

Tout d'abord sur les principes, nous sommes à 200% sur la même longueur d'onde que feue Mme Montessori. J'étais tellement enthousiaste à la découverte de sa pédagogie qu'il me tardait de tester certains exercices classiques (transvasement de graines ou de farine) avec Gamin21 alors qu'il n'était pas encore en âge de les faire (oui, j'ai dû beaucoup balayer autour du plateau d'exercice...).

Les livres

J'ai acheté plusieurs livres sur le sujet, recherchant une référence pour des exercices à proposer au quotidien. Comme il en existe beaucoup, vaguement inspiré de... ou pur et dur Montessori, j'ai posé la question sur des forums ou contacté des

Eveiller, épanouir, encourager son enfant
Eveiller, épanouir, encourager son enfant de Tim Seldin

auteurs d'ouvrages sur cette pédagogie. Et voici mes impressions :

  • Le quotidien avec mon enfant de Jeanette Toulemonde : un peu basique pour des bobo-bio, mais il recèle quelques bons conseils et est sympa à lire ; j'ai été surtout étonné de la marche à suivre pour construire une chaise haute "ergonomique", l'auteure ne connaît pas la Tripp Trapp ou ses équivalents visiblement.
  • Eveiller, épanouir, encourager son enfant de Tim Seldin : Gamin21 l'a adoré, et on le lisait plusieurs fois par jour pendant longtemps car il fourmille de photos d'autres enfants occupés à toutes sortes d'activités
  • La pédagogie Montessori illustrée de Murielle Lefebvre : à fuir, si vous avez quelques notions de la pédagogie Montessori (et que vous ne voulez pas payer plus du double du livre de Tim Seldin). Il n'y a aucun exercice pratique décrit. J'ai été terriblement déçue par cet achat. Par contre, l'auteure offre une introduction assez complète avec plein d'idées d'exercices.

Le matériel et les écoles

Par la suite, j'ai découvert le monde du matériel et de l'enseignement Montessori.

Le matériel a l'air dément, mais concrètement, je ne me voyais pas investir autant d'argent et de temps pour enseigner moi-même du Montessori.

Très logiquement, je me renseigne sur l'existence et les tarifs des écoles Montessori dans la région.

Outre la difficulté que connaît tout parent actif pour concilier le travail et le transport des enfants à une école distante, l'obstacle majeur d'une scolarité Montessori, c'est son prix exhorbitant. Des chiffres à 4 zéros qui s'alignent pour un écolage, et j'envisage déjà de vendre un de mes reins pour offrir une année à Gamin21. Et pour traiter équitablement PetitBébé21, il me faudrait vendre ma mère...

Plus sérieusement, et c'est le bémol que relève Monsieur21 : n'y a-t-il que des gosses de riches ou de martyres-sacrifiant-tout qui peuvent aller dans une école Montessori ?

Pour confirmer cette hypothèse, j'ai entendu dire que Philip Morris (où les employés gagnent facilement 10-20% de plus qu'un salarié du même domaine sur le marché) a tenté de mettre en place une garderie Montessori. Comme quoi, des gens qui fabriquent des consommables létaux se soucient également d'une bonne éducation pour leurs enfants.

Donc la question de fond garde son importance : seuls les nantis peuvent-ils s'offrir une école privée (montessori, steiner ou autre) comme seule l'aristocratie avait accès à l'enseignement tout court ? C'est presque un comble pour une pédagogie qui est née par et pour les enfants intellectuellement ou socialement défavorisés.

Attention aux parents qui se lancent dans la recherche d'une école, car il existe des écoles "inspirées de Montessori" et des écoles "réellement Montessori" : il faudrait aller les visiter pour le vérifier...

Quelques petites choses "montessoriennes"

Concrètement, j'ai testé avec succès :

  • mettre le lit par terre dès qu'il sait faire ses premiers pas pour qu'il puisse en sortir tout seul le matin (vers 1.25 an)
  • mettre des crochets à sa hauteur dans la garde-robe pour qu'il puisse ranger sa veste seul au retour d'une balade (vers 1.5 an)
  • accrocher une ceinture à la poignée pour qu'il puisse ouvrir sa porte tout seul (vers 1 an)
  • transvaser des haricots secs, du millet, de la farine (vers 1.5 an)
  • célébrer son anniversaire Montessori (3 ans)
  • se faire son lait chocolaté tout seul (3 ans)
  • se verser de l'eau depuis un pichet à son verre (3 ans)

Bien sûr, je n'ai pas tout exploré, loin de là. Mais avec la fin de l'été et des loisirs à l'extérieur, je vais peut-être réussir à me motiver pour introduire quelques exercices montessoriens pour occuper ma marmaille.

Pour aller plus loin

Madame21

Maman21, entrepreneure associative, citoyenne engagée, optimiste irréductible.

Commentaires

  • Merci pour ton article, tu as fait des recherches rapidement pour le pondre :o). J'ai également lu le bouquin de Tim Seldin, même si je ne m'en souviens pas (je me rappelle de la couverture jaune) et ai surtout lu quelques articles on the net et une courte biographie de Maria Montessori. Oui, le matériel Montessori est ultra cher, mais le fabriquer revient à s'arracher les cheveux. En tout cas pour moi qui aime bien quand c'est bien fait :o). J'ai donc commandé ces derniers 4-5 ans un certain nombre d'articles sur http://www.montessori-shop.de, surtout quand ils font des promos. J'ai ceci dit fabriqué des tas et des tas de chaînettes de perles (ouf ouf), mais ne les ai jamais utilisées (enfin, peut-être 2-3x, mais sans succès). Il faut dire que je suis une acheteuse compulsive pour ce genre de choses, et j'ai acheté un jeu pour les fractions, par exemple, quand les garçons n'avaient pas 5 ans, "pour plus tard" (toujours pas utilisé, donc). Etc.

    Oui, tu poses une question pertinente : les classes Montessori (et en général les écoles privées) sont-elles remplies de "gosses de riches" ? Et bien, je pense que oui, quand-même, en général. On peut se saigner pour le bien de son enfant. Ou de ses enfants, ce qui est déjà plus difficile. Néanmoins, comme tout est très cher ici dans notre beau pays, une amie avait calculé que la différence entre l'écolage Montessori et le prix qu'ils payaient pour la garde de leur enfant (juste pas scolarisé) était relativement mince..., la garde étant fonction du revenu des parents, jusqu'à concurrence d'un plafond. Quand je suis allée visiter cette nouvelle école Montessori, à Nyon, Seeds of knowledge, qui vient d'ouvrir, j'étais plutôt positive : l'environnement, les enseignantes, le matériel, etc. Mais le prix m'est resté en travers de la gorge. C'est une école bilingue, ceci dit, et donc les expat' sont les rois. Lors de la journée portes ouvertes, je devais être la seule non-anglophone à visiter... Par contre, l'école Montessori de Châtel-Saint-Denis (FR) est bien moins chère. Et si on va outre-frontières, en France même voisine, on trouve qch d'abordable. C'est cher pour la France, parce que les écoles privées, là-bas, sont peu chères, et même des familles à revenus moyens peuvent y envoyer plusieurs enfants. Mais pour nous, c'est vraiment ahurissant, on a même envie de s'y inscrire soi-même, pour recommencer ce qu'on a pas pu faire :o).

    P.S. Vendre un rein, ça peut permettre à fiston n°1 de faire une année. Vendre le 2ème pour une 2ème année, ce ne serait pas raisonnable. Quant à vendre ta mère (même en admettant qu'elle soit extraordinaire), je ne pense pas que ce serait vendeur ;o).

    • Me suis dit qu'il n'y aurait pas tant de spécialistes de Montessori qui allaient s'arrêter sur mon humble blog, zut hein ? Avec moins de temps, je deviens moins perfectionniste, et pis, si j'attendais d'avoir le matériel nécessaire pour pondre un article, je n'écrirai plus rien je pense.

      Merci pour le lien sur le shop. C'est quand qu'ils font des promos ? Suis intéressée par les lettres en sable.

      • Euh..., les promos, j'en suis informée par mail, je pense avoir commandé un truc un jour et depuis, je suis spammée (non, je rigole, ce n'est pas souvent).

        A part ça, non, personne n'a l'air d'un spécialiste Montessori ici, mais chacun(e) a plutôt entendu dire que..., blablabla, et perso, j'aime bien les mélanges pour chez soi. Parce que certaines choses marchent avec ses propres enfants dans certaines pédagogies, et d'autres non. Et oui au fait de ne pas forcément passer 3 mois avant d'écrire un article. Parce que 1) pour une accroche, c'est amplement suffisant, 2) les apports des uns et des autres enrichissent le débat. C'est toujours intéressant de savoir de que les autres pensent, ont testé, etc. Je te trouve peu dogmatique (même si tu as des convictions) et c'est très bien comme ça. Mon humble avis.

  • J'ai un peu appliqué Montessori en acceptant que ma fille fasse les choses seule quand elle avait envie (tenir un verre en étant là pour l'assister (avant un an), manger seule même avec les doigts, mettre le dentifrice sur la brosse, transvaser de l'eau (dans le bain, 1-2 ans). A trois ans, elle a des gestes précis et contrôlés.

    Et maintenant nous avons trouvé une école Montessori géniale à la campagne en France: http://www.la-ferme-des-enfants.com/. Les enfants apprennent de façon individuelle, et les institutrices les conseillent gentiment dans leur apprentissage. Toute une salle de petits très concentrés. Après, ils se retrouvent tous dans le bac à sable.

    • Elle a l'air bien, cette école... Et en plus, elle revient 5x moins cher que si elle était située en Suisse :o). J'espère que ta fille appréciera longtemps (j'ai vu qu'ils allaient jusqu'au collège).

    • Wouah, le Hameau des Buis ! La Revue Durable en a parlé encore dans une de ses dernières éditions car Sophie Rabhi-Bouquet (fille de M. Rahbi, écologiste très connu) y a écrit un article. Quelle chance !!! Merci pour ce feedback positif sur cette super infrastructure (pas chère en plus !!!).

  • Hello Madame 21,

    J'entends moi aussi beaucoup parler de la méthode Montessori mais je n'ai pas encore beaucoup lu sur le sujet, donc je n'en connais que quelques "exercices", et ton article très complet vient donc compléter mes connaissances...

    En fait ce que je constate, mais il faudrait que je lise les livres pour être sure, c'est que ces jeux n'ont rien d'extraordinaire.

    Ici on a enlevé 2 barreaux de son lit dès qu'elle marchait bien pour pouvoir monter et descendre toute seule dans son lit, on l'a encouragé à boire au goulot d'une bouteille avant ses 1 ans, elle adore transvaser de l'eau dans ses pots dans son bain ou à la piscine depuis bien longtemps. Elle adore secouer les boites de vitamines qui font toutes un bruit différent, aller mettre ses mouchoirs sales à la poubelle toute seule et j'en passe...

    Enfin pour dire que finalement si on est tant soit peu observateur et disponible pour son enfant (au sens de l'accompagner dans ses essais plutôt que de lui interdire tant qu'il ne le fait pas parfaitement), j'ai l'impression qu'on fait du Montessori sans le savoir, non? ça me rappelle le Bourgeois Gentilhomme qui faisait de la prose sans le savoir...

    Et dans ce cas je vois pas l’intérêt de vendre un rein pour ça.

    Et pour compléter, à la crèche de ma fille (qui n'est pas montessori mais du réseau L de Lausanne), ils les laissent le plus possible faire les choses par eux mêmes...

    Quelle est ton impression à se sujet?

    • La pédagogie Montessori va un peu plus loin que simplement laisser un enfant découvrir son mon par lui-même et l'encourager à faire les choses de la vie quotidienne tout seul. Faire un exercice Montessori demande : du matériel adéquat (qu'on se fabrique ou qu'on achète), une mise en place (sur un plateau bien délimité, ou un petit tapis), une attitude (silence, concentration) et un "processus" je dirais (les exercices sont auto-correctifs, l'enfant peut détecter ses erreurs et se corriger tout seul). De plus, dans une classe Montessori, il y a un mélange des âges (les plus grands aident les plus petits), une disposition de la classe spéciale (donc exit les classes où on voit des rangées de tables et de chaises qui regardent un pupitre et un tableau noir fixe : le prof se balade et est au niveau des enfants), une dynamique complètement différente (l'enfant choisit son exercice et peut le faire et le refaire autant qu'il le souhaite, ce n'est pas le prof qui dit ce que l'enfant doit exercer). Enfin, je dis tout ça, mais je ne connais que la théorie vu que mes enfants ont des parents qui n'ont pas les moyens de les envoyer dans une école Montessori 🙂
      En gros, à part pour certaines écoles enfantines ou crèches, une école Montessori n'a vraiment rien à voir avec l'école traditionnelle qu'on connaît.

      Par ex. si on prend les exemples les plus classiques : pour le transvasement, on ne fait pas ça dans une piscine ou un bain, car l'enfant ne voit pas qu'il a renversé à côté. On fait les choses de manière progressive (gros haricots, puis graines plus petites, puis farine, puis eau) sur un plateau : si l'enfant en renverse à côté, il nettoie lui-même et verra donc ses progrès. Idem pour les boîtes à son : il ne s'agit pas simplement d'écouter le joli bruit que font des graines dans une boîte, il s'agit d'affûter son ouïe et son sens logique en trouvant les paires de boîtes qui font exactement le même son.
      Je t'encourage à lire l'introduction de Murielle Lefebvre que j'ai indiqué dans mon article, cela te donnera une bonne idée du tout et tu verras ce qui se fait pour l'apprentissage de l'écriture, de la lecture, des mathématiques. C'est 63 pages, mais c'est édifiant ! Et si tu n'as pas envie de vendre ton rein après ça, je veux bien t'offrir un verre pour que tu m'expliques de vive voix pourquoi 😉

      • alors écoute, promis je lirai ton pavé et je te redis 🙂

        Autrement pour l'anecdote, j'ai fait mon primaire en France et on avait pas nos bureaux tous alignés, ils étaient regroupés par "paté de bureau", et la moitié du temps était de l'apprentissage libre avec choix des exercices et prof qui passe entre les bureaux. Et pourtant, c'était pas une école avec une étiquettes, simplement la philosophie de l'équipe enseignante.

  • Je viens de m'intéresser il n'y a pas longtemps à cette pédagogie et j'ai trouvé un site sympa: http://ecole-vivante.com/

    On y trouve des ouvrages sur divers pédagogies et on peut les télécharger pour de petites sommes. C'est ce que j'ai fait avec leurs deux ouvrages basiques sur Montessori. Et comme j'aime bien le bricolage, j'ai commencé à faire les cadres d'apprentissage et les serviettes. Franchement, on peut penser qu'on le fait dans la vie, mais pour avoir commencé à tester, je ne trouve pas que ce soit la même chose. La pédagogie Montessori parle de moments de la vie de l'enfant où il est plus sensible à certains apprentissages, chose dont on n'est pas toujours conscient. Exemple: apprendre à plier. Oui on le montre à l'enfant de temps en temps, mais on ne sait pas forcément à quel moment ce serait le mieux et on ne pense pas forcément à coudre une ligne de tirets à l'endroit du pliage, afin que l'enfant puisse de lui-même, sans avoir besoin de l'adulte, se rendre compte qu'il a plié juste. Ca semble bête de montrer cela, mais c'est quand même un apprentissage non négligeable.

    Enfin, je n'en suis qu'au début mais je vous dirais par la suite. En tous cas personnellement j'ai beaucoup appris, même si je suis naturellement une maman qui est très portée sur le développement de l'enfant en écoutant et essayant de percevoir ses besoins et attentes. Et même si il a été dans une crèche à l'écoute des enfants, le fait de mettre en place une pédagogie Montessori est un plus je pense. A la maison, je vais tenter de l'introduire doucement en tous cas, avec le matériel que je peux fabriquer et avec des idées inspirées des propositions existantes.

    Petit plus: sur le site que j'ai mentionné, il y a un lien sur la "souris grise", site qui montre des applications pour ipad et iphone un peu plus réfléchies que la moyenne (avis perso).

    • Merci pour ce lien, mais il est difficile de se faire une idée de la qualité des livres sans les avoir parcouru. Personnellement, je recherche des bouquins d'exercices pratiques selon l'âge de l'enfant. Et ce qui serait vraiment fabuleux, ça serait une ludothèque montessorienne où on pourrait emprunter des plateaux d'exercices.

  • Bonjour,

    Amoureuse de la pédagogie libre mais également de la nature, je vous fait part du site d'une école en forêt avec base de pédagogie Montessori... Il semble qu'en pratique c'est le top!!!!

    http://www.atelier-nature.ch/

    Bonne lecture et merci pour toutes ces infos!!

  • Bonjour ,

    Je suis Marilyne Maugin, des Trois Elles Interactive. Je suis éditrice et conceptrice d'applications éducatives pour enfants sur Ipad/Iphone, basée sur la pédagogie Montessori. Diplômée AMI et soutenue par l'ISMM de Paris, je vous présente ci-dessous nos différentes applications . Je me ferai un plaisir de vous envoyer des codes pour les tester . Nos applications sont présentes dans plusieurs écoles, Montessori ou pas. Nos retours sont très positifs. Nous ne voulons pas concurrencer le milieu scolaire, mais poursuivre le lien. En effet, en quittant l'école, ils pourront ainsi continuer d'appliquer la pédagogie Montessori à la maison avec leurs enfants.

    Voici les liens vers nos applications avec un bref descriptif..:

    http://itunes.apple.com/fr/app/numberland-hd-compte-avec/id388154228?mt=8

    Basée sur la pédagogie Montessori, cette application fera voyager votre enfant à travers 10 univers qui lui permettront de regarder comment s'écrit le chiffre, de l'écrire avec ou sans le modèle, associer la quantité et le symbole, appréhender le concept du zéro, le tout avec un choix de 8 langues...

    http://itunes.apple.com/fr/app/le-son-des-lettres-montessori/id479243891?mt=8

    Cette application déclenche la lecture en 4 étapes progressives basée sur des jeux de sons. Avec la "boîte à sons" l'enfant débute par l'identification des sons et l'enrichissement du vocabulaire pour finir par la "dictée muette" qui consiste à former des mots simples avec un alphabet mobile.

    http://itunes.apple.com/fr/app/montessori-letter-sounds-hd/id494564125?mt=8

    Unique en son genre, cette application fait travailler l'oreille de votre enfant pour apprendre à prononcer et reconnaître les mots en anglais. Basée sur des jeux de sons, elle prépare à l'anglais, dès 3 ans..

    http://itunes.apple.com/fr/app/geometrie-montessori/id544726604?mt=8

    Notre nouvelle app Géométrie Montessori permet d’aborder la Géométrie en s’amusant et dès 4 ans, elle aborde (toujours fidèlement à la pédagogie Montessori) 23 formes différentes, les formes à plat et en 3D, et permet aussi de trouver des formes dans de jolies scènes (les grandes villes du monde), afin que l’enfant comprenne le lien avec le monde qui l’entoure. 6 jeux différents et de nombreuses activités permettent à l’enfant d’assimiler ses connaissances et ainsi de développer sa capacité à catégoriser, et hiérarchiser, et ainsi développer son esprit logique.

    Vous trouverez davantage d'informations sur noter site : http://www.lestroiselles.com/

    Je vous joins également les liens vidéo :

    Géométrie : http://www.youtube.com/watch?v=Ym0JwMuk7I0&feature=plcp

    Letter Sounds: http://www.youtube.com/watch?v=dU9D_PuRV50

    Numberland : http://www.youtube.com/watch?v=K1PQ3Gsqxw8

    et quelques screenshots...

    Je suis disponible pour toute précision.

    Merci d'avance pour votre retour.

    Marilyne

  Laisser un commentaire