Gestes écologiques au quotidien

Après la nuit orageuse d'une rare violence, puis la journée caniculaire d'aujourd'hui (31°), et une invitation d'un ami21 à évaluer ma kyoto-compatibilité, un article sur les gestes écologiques me paraît tout à fait idoine. Pourquoi donc? Ben parce que le climat fout le camp. Météosuisse nous prédit un maximum de 18° (glaglagla) pour samedi, si c'est pas un scandale ça pour un 18 juillet...

Il existe une pléthore de sites web pérorant sur les éco-gestes, fourmillant, à qui mieux mieux, de conseils pour nous aider à faire un petit geste pour notre planète (et notre porte-monnaie en passant). Beaucoup de préconisations se recoupent donc, me laissant toutefois dubitative sur l'impact réel de tel ou tel effort quotidien.

Je ne devais pas être la seule à me faire cette réflexion de la petite goutte d'eau perdue au milieu du fleuve, s'interrogeant sur l'influence qu'elle peut avoir sur l'itinéraire qu'emprunte le cours d'eau dans son ensemble. Car voilà, des initiatives non gouvernementales ont débouché sur des outils qui nous permettent de calculer les économies en kg de CO2 selon notre mode de vie, évalué grâce à un éco-test (c'est comme le psycho-test, sauf que c'est pas "savez-vous vous faire plaisir?" ou "votre couple est-il fait pour durer?", mais c'est presque aussi fun, si si, sans déc).

Aperçu de mon radar comportemental en tant qu'Ange gardien
Aperçu de mon radar comportemental en tant qu'Ange gardien

Anges gardiens de la planète

Comme je le disais dans le précédent article, je suis devenue un Ange gardien. Sous cette dénomination un peu hyperbolique se cache un éco-test et une proposition de 2 gestes écolos mensuels. Le compteur global des contributions de chaque Ange est mis à jour. Et voilà t'y pas qu'on s'extasie sur notre participation à ce mouvement salvateur grâce à quelques petits chiffres (calculés le plus sérieusement du monde grâce à une collaboration avec l'EPFL si mes sources sont exactes).

En parcourant la liste des gestes proposés les mois précédents, je me rassure, rien d'extravagant ni de trop contraignant. Le bénéfice que j'en retire est de m'avoir donné l'impulsion pour passer du "ça serait bien de" à "je le fais", par exemple pour ce qui est de rapporter les médicaments périmés (ou pas) à la pharmacie ; et passer d'une velléité à un acte concret, ben, l'air de rien, ça dégage l'esprit et ça fait du bien.

Le climat entre nos mains

Calcul de mes émissions CO2
Le résultat de mes émissions de CO2

Un autre "il faut que" de vaincu : m'inscrire à Le climat entre nos mains. Je me l'étais promis depuis que j'en avais entendu parler, c'est à dire depuis que je connaissais la Revue Durable, il y a moults mois de cela. Et là, je n'ai aucun mérite vu qu'on m'a presque forcé la main par une invitation opportune...

Sur ce site, nous ne sommes plus des Anges gardiens, mais des Héros ordinaires. Ca sonne, ça claque, ça en jette. J'aime. Par contre, l'éco-test est ici un peu plus ardu : j'ai buté sur les questions "à quoi vous chauffez-vous" et "combien avez-vous consommé d'électricité l'année passée".

Je me retrouve donc à fouiller dans mes papiers de la gérance et dans mes factures de la Romande Energie. Glps. Je tourne de l'oeil en me perdant dans mes conversions en kWh, notion qui m'est complètement lunaire (eh oh, je savais tout de même que ça voulait dire kilo-Watt-heure). D'ailleurs, je pourrais me tromper d'un facteur 100 voire 1000 sur ma consommation énergétique que je n'y verrais que du feu. Me voilà moins ignorante à présent. C'est toujours ça de gagné.

Bref, en complétant les différents questionnaires par thème, mon niveau d'émission de CO2 est calculé et affiché. Et en arrivant au bout, youpiyailleyailleyaille-youpiyoupiyaille : je suis "kyoto+" compatible. Et si cela ne suffit pas, le site me propose de m'engager à faire encore mieux en choisissant quelques éco-gestes à accomplir, genre (pour ne pas trop me mouiller) "Je m’engage à rester au minimum Kyoto-compatible+ et à donner mes tuyaux pour y parvenir". Dont acte, et article sur Famille21, héhé.

Pour en savoir (et en faire) plus

Par ordre croissant (ou de complexité) de propositions

Madame21

Maman21, entrepreneure associative, citoyenne engagée, optimiste irréductible.

Commentaires

  • MErci pour tout ces renseignement. Si ça ne te dérange pas, je vais peut-être de tagger sur mon blog, dès que j'ai un moment (en citant, bien sûr).

    Et je vais faire les tests de ce pas.

    Bises

    • Mais faites faites chère Ciboulette, vous m'en voyez très heureuse, et surtout plus au courant de la blog-culture vu que je ne connaissais pas les memetag. Je te souhaite beaucoup de succès dans ce lancement !

  Laisser un commentaire