Biowashball ou l’arnaque à la boule de lavage « magik »

Arnaque à la biowashball
Arnaque à la biowashball

J'ai un peu trop entendu d'éloges sur cette boule magique, que ce soit dans des émissions de télé, dans des articles de magazine, ou dans la colonne pub de notre site (hum...). Dubitatif, j'ai fait mon enquête sur le net et j'y ai passé un peu trop de temps. Je vais tâcher de vous éviter ça:

L'approche scientifique

Sans conteste, tout le monde s'accorde à dire que c'est un attrape-nigaud, que les arguments scientifiques ne tiennent pas la route et que ça ne lave pas mieux que de l'eau.

Voilà un exemple de pseudo science que l'on trouve sur leur site:

"C’est l’émission de puissants rayons infrarouges lointains émis par la Biowashball qui cassent les combinaisons d’hydrogène de la molécule d'eau afin d’augmenter le mouvement moléculaire. [...] La Biowashball émet des ions négatifs..."

C'est bien technique à souhait, ça décourage le curieux et ça rassure la ménagère. Remarquez, c'est habile car c'est pas complètement faux mais c'est négligeable. On remplace dans cette phrase "la Biowashball" par "une patate" ou "une tasse à thé" que ça reste tout aussi vrai:

  • La loi de Planck nous dit que tout corps à la température supérieure au zéro absolu émet des infrarouges. Pas beaucoup, mais un peu.

  • Le cassage de combinaison d'hydrogène s'appelle la ionisation et la création de ion négatifs dans l'eau est un phénomène normal, courant, mais infime.

Toute leur rhétorique scientifique est volontairement compliquée mais sans valeur.

L'approche empirique

Un nombre impressionnant de gens témoignent de manière positive dans les forums: , et par exemple. Qu'importe les raisonnements, une poignée de scientifiques sceptiques n'a jamais fait le poids face à une armée de ménagères: "si ça marche, on se moque bien du pourquoi". A cet argument massue, je n'ai pas de réponse "enclume" à opposer si ce n'est peut être:

  • Le fait simplement que l'eau ça lave et que pas grand monde n'a essayé de laver ses habits sans lessive pour comparer.
  • On a envie d'y croire et on a payé pour que ça marche. Du coup l'analyse n'est pas très partiale.
  • Que l'action mécanique d'une boule dans un lave-linge aide à battre le linge comme le ferait une simple balle de tennis.

L'approche commerciale

La société Emker Sa fait fabriquer ses balles en corée du sud, ainsi que d'autres produits, et les importe en Europe à travers sa société hao-pi. Et en fait, c'est toute leur offre qui me semble suspecte:

Que des produits "un peu magiques" blindés de termes scientifiques dont les effets ne sont pas mesurables par les badauds. Et surtout, surtout... La voix des vidéos est complètement insupportable (oui c'est un argument!).

Conclusion

Les explications scientifiques compliquées et bancales et la gamme de produits tous plus miraculeux les uns que les autres auront eu raison de mes doutes. Oui je suis parti avec un avis négatif que j'ai finalement conservé, l'armée de ménagère m'a fait douter, mais non, c'est à présent sans nul doute une arnaque de plus: je garde mes noix de lavage. Elles lavent ce qu'elles peuvent comme elles peuvent mais au moins leur saponine est scientifiquement convaincante, j'en suis empiriquement satisfait et commercialement, y a pas une voix débile qui me les vante.

Monsieur21

Papa21 de deux garçons21, fantaisiste, informaticien, bloggeur.

Commentaires

  • Hello!

    Je découvre votre blog par hasard et m'y retrouve beaucoup! J'ai aussi testé la biowashball, et heureusement, au prix où elle était vendue (89.- pour ça!!!), la vendeuse a respecté le marché de départ "satisfait ou remboursé" et me l'a reprise, non sans ajouter qu'elle ne comprenait pas, que "pourtant toutes ses clientes en étaient très satisfaites!"

    Je suis donc aussi revenue aux noix de lavage.

    Je les utilise depuis 2-3 ans, à 100% avec du sel détachant pour le blanc, et pour moi ça va! Pour l'odeur, perso je n'aime pas leur odeur naturelle, je la trouve douçâtre, écoeurante. J'ai essayé diverses huiles essentielles, mais la seule qui ne rancit pas à la longue c'est la lavande. J'en verse une mini giclée dans le bac pour l'adoucissant et voilà!

    J'ai aussi vu l'emission et contrairement à toi ce que j'ai retenu c'est que trop de saponine dans nos rivières commence à poser problème... Justement je me demandais ce que j'allais faire une fois mon stock de noix fini...

    • Merci pour ce retour d'expérience ! Personnellement, j'ai acheté de la poudre à lessive Arbre Vert pour laver les couches de Bébé21 car les noix ont montré leur limite face à ses déjections subtilement parfumées. Pour nous, on continue avec les noix, mais on réfléchit aussi à passer à autre chose peut-être. J'ai trouvé cette poudre à la pharmacie Sun Store, mais je pense qu'on peut trouver ceci ailleurs.

  • Merci pour cet article complet.

    Je me posais également la question, une collègue ne tarissant pas d'éloge pour cette chose.

    Pour l'instant, j'utilise des balles et battoirs de lavage (action mécanique) et diminue les doses de lessive recommandé. (je mets très peu de lessive, l'action mécanique des balles compense).

    En cas de tâches, j'utilise du percarbonate de sodium, très peu, voire pas polluant.

    J'envisageais aussi d'acheter une balle anticalcaire, mais là aussi, je me demande si c'est bidon ou pas...

    Le coup de casser les liaisons hydrogène, c'est vrai que c'est bidon (j'ai fais un peu de biochimie), on prend de l'eau, on chauffe un peu, on remue, forcement, ça casse naturellement des liaisons H, pas besoin de biowashball. C'est plutôt du lavage de cerveau qu'autre chose.

    Je suis passionnée par les questions environnementales, mais c'est pénible que ce soit pollué par des truc pareil au détriment de la crédibilité scientifique.

    En plus, c'est fabriqué dans quelles conditions en Corée?

    • C'est étonnant ces personnes qui sont très contentes de leur biowashball : je ne remets pas du tout en cause leur conviction, je me demande juste quel genre de salissures et quel type de lavage elles font pour en être aussi satisfaites ?

      Merci pour ces astuces, je ne connaissais pas les battoirs de lavage.

  • Bonjour, écolo convaincu, je confirme que la biowashball ne fonctionne absolument pas. Si vous aimez le linge sale et qui sent mauvais à la sortie de la machine, n'hésitez-pas, ce produit est pour vous.

    Contactez-moi, je vous revends ma ba-balle parce qu'après l'avoir longuement essayée, et desepéré de sentir aussi mauvais, je l'ai abandonnée. Depuis elle trône en évidence sur ma machine pour bien que je me rappelle d'être très critique à l'égard de ces produits miracle... Ce n'est pas avec ce genre d'escroquerie qu'on va sauver la planète.

    Dans la catégorie "wash" je vous suggère aussi de plonger dans l'escroquerie du "wash-wash" qui consiste à blanchir des billets recouverts de noir carbone (bien sûr faux) une arnaque très répandue...

  • ça fait 6 ans que je m en sers je m apprête à racheter la 3 eme et même si leur explication ne tient pas la route, sur les fait perso ça marche

  Laisser un commentaire